btn-ferme_blanc

LES MERCREDIS PAR EXCELLENCE  A LA RESIDENCE LE SYMBIOSE

LE 17 JUILLET 2024
VISITES LIBRES 13 H A 16H

LES MERCREDIS PAR EXCELLENCE RESIDENCE LE  SYMBIOSE ET ET RESIDENCE LE CITADIN

LE 14 ET 21 AOUT 2024

VISITES LIBRES  13H A 16H 


VENEZ VISITER ET PROFITEZ DE NOS PROMOTIONS EXCLUSIVES POUR CETTE JOURNÉE

Excellence-m

Comment conserver ses légumes avant l'arrivée de l'hiver lorsqu’on a peu d'espace disponible?

10 octobre 2023Style de vie
Comment conserver ses légumes avant l'arrivée de l'hiver lorsqu’on a peu d'espace disponible?

C’est l’automne et les fruits et légumes frais remplissent les étalages des marchés. C’est la saison de l’abondance! En plus des légumes de la saison estivale, les courges, les légumes racines et les fruits à pépins tels que les pommes et les poires sont disponibles en ces temps de l’année. C’est le moment parfait pour faire des réserves!  

Pour ceux et celles qui ont accès à de grands sous-sols ou de grands garages, il est plus facile de conserver sa nourriture locale en utilisant la réfrigération et la congélation. Mais que faire lorsque nous n’avons pas accès à ce genre d’installations, comme lorsque nous habitons en résidence pour retraités? Est-il toujours envisageable de conserver des légumes et des fruits chez soi durant tout l’hiver? Eh bien…Oui! Des techniques très faciles vous permettent de manger des légumes locaux tout au long de l’année et d’ainsi profiter de leurs bienfaits, peu importe la saison.

Voici quatre techniques à essayer chez vous, surtout si vous avez peu d’espace.

1. Les classiques conserves

Vous connaissez probablement déjà les conserves. Les générations passées les utilisaient parce qu’elles permettent de garder des denrées alimentaires saines, sans avoir besoin de réfrigérateurs. Le processus consiste, simplement expliqué, à garder nos plats et nos aliments dans des bocaux de verres stérilisés, desquels on retire tout air. C’est une technique géniale parce qu’elle nous permet de conserver parfaitement le goût initial des recettes que nous concoctons. La ratatouille, la sauce tomate et les soupes aux légumes sont des recettes classiques à mettre en conserve.

La retraite peut être un très bon moment pour renouer avec cette tradition, qui est très amusante, mais qui nécessite un investissement certain en termes de temps de préparation. Vous aimeriez tester cette approche? Lisez ici la procédure à suivre afin d’éviter les intoxications alimentaires.

2. Le séchage des fines herbes, des fruits et des légumes

Les techniques de séchage sont particulièrement appréciées des retraités habitant en résidence parce qu’elles permettent la conservation à long terme des aliments, tout en ne nécessitant que très peu d’espace.

Les fines herbes telles que la sauge, le basilic, la menthe ou le thym, peuvent facilement être séchées à l’air libre. Il faut tout simplement les étaler à plat sur une plaque alimentaire, dans une pièce ventilée, propre, à l’abri des rayons directs du soleil. Vous pouvez aussi suspendre, la queue vers le haut, les tiges entières de plantes aromatiques ensemble à l’aide de fil alimentaire pour former de jolis bouquets. Les petits piments forts peuvent facilement être séchés en étant suspendus en guirlande. Ce sont aussi de belles décorations colorées!

Il est possible de faire sécher vos aliments dans un séchoir à filet, qui consiste tout simplement en un ensemble de plusieurs étages de filets que vous pouvez suspendre au plafond, dans une pièce bien aérée. Un déshydrateur électrique peut aussi être une option efficace afin de vous permettre la déshydratation des aliments plus humides tels que des quartiers de pommes ou de poires.

La déshydratation est géniale parce qu’elle permet d'assembler préalablement vos repas à faire mijoter. Vous pouvez faire commencer par faire sécher des morceaux de différents légumes. Mettez ensuite le tout dans votre mijoteuse en plein milieu de l’hiver, en y ajoutant tout simplement de l’eau pour créer une soupe maison entièrement locale. Vous aurez ainsi des mets succulents, entièrement préparés à la maison! Ce sont d’ailleurs de très beaux cadeaux à offrir à vos enfants qui peuvent manquer de temps pour cuisiner. C’est de l’amour en pot!

Consultez ce guide sur la déshydratation des légumes du potager afin d’en apprendre davantage sur ce procédé.

3. La lacto-fermentation

Vous aimez la choucroute? La lacto-fermentation est une méthode de conservation qui vous intéressera certainement! Bien qu’elle semble complexe en raison de son nom, la lacto-fermentation n’est en fait qu'une technique de fermentation naturelle qui se produit lorsque nous laissons macérer nos légumes dans une saumure d’eau salée, en absence totale d’air. Après quelques semaines seulement, les légumes seront délicieux et prêts à consommer! La lacto-fermentation est réellement géniale, car elle permet de fermenter n’importe quel légume comestible et le résultat est délicieux. Vous aimeriez connaître les étapes à suivre pour lacto-fermenter vos légumes? Consultez le guide complet suivant.

Les produits lacto-fermentés sont particulièrement appréciés des personnes âgées parce qu’ils sont très faciles à digérer et contiennent des probiotiques naturels. Ils sont fantastiques à ajouter à votre alimentation quotidienne afin de vous aider à maintenir une bonne santé.

4. Garder des légumes racines dans votre garde-manger à l’aide de paniers de conservation

Les légumes racines ne devraient pas être conservés dans des endroits trop froids tels que dans les bacs à légumes de vos réfrigérateurs. Ces endroits humides favorisent en fait l’apparition de moisissure sur ce type de légumes.

Les carottes, les patates, les navets, les courges, les panais, les betteraves, les oignons et même l’ail se conservent beaucoup plus longtemps dans un garde-manger sec et propre. Idéalement, il faut les placer dans des contenants aérés, tels que des paniers en bois ou en treillis métallique.

Une température basse et constante est impérative. Il faut également limiter les rayons de soleil directs en plaçant les contenants dans un lieu fermé, en les recouvrant de papier journal ou de carton. L’ail, tout particulièrement, nécessite une totale noirceur, sans quoi les gousses germeront.

À noter qu’il est préférable de ne pas mélanger différents légumes dans un même contenant, étant donné que cela peut influencer leur goût et leur durée de conservation. Un type de meuble en bois, nommé le garde-manger légumier, sert précisément au stockage de fruits et légumes dans la cuisine.

Où trouver des légumes à conserver pour cet hiver?

Les marchés fermiers débordent actuellement de denrées locales. Prenez la peine de vous procurer des produits de qualité, vous ne le regretterez pas cet hiver!

Il est d’ailleurs possible de vous abonner à un panier de légumes d’hiver. Ces abonnements sont véritablement fantastiques parce qu’ils vous donnent accès à des légumes frais et locaux à leur pleine saison, automne et hiver! Les fermiers du Réseau des fermiers de famille sont d’ailleurs des producteurs certifiés biologiques, qui réussissent à produire des légumes d’une très grande qualité malgré le froid québécois.

Afin de conserver la plus grande variété possible de denrées locales toute l’année, il semble avisé d’utiliser plusieurs techniques de conservation à la fois. Tout particulièrement si vous habitez dans des espaces de vie plus restreints, comme en résidence pour retraité, une combinaison des méthodes énumérées plus haut est avantageuse.

Si le bien-être et le bien vivre à la retraite dans un cadre idéal vous intéresse, venez découvrir nos résidences lors des nos portes ouvertes.
Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez des renseignements utiles ainsi que des offres exclusives du Groupe Résidences Excellence.